Journal de bord Haney Mardatt

Aller en bas

Journal de bord Haney Mardatt

Message par Haney Mardatt le Lun 18 Mar - 21:50

Entrée numéro 1....
Février 2522.....
Lieux.....error...

Début de l'enregistrement. 5..4...3...2...1.....

*tir..explosions....* Ils couraient dans tous les sens, le mur venait de tomber et la position était à nu. Les hommes de la 105ème tombaient les uns après les autres. Une roquette vînt m'étourdir en soulevant une marée de terre non loin de moi . Le warthog passait devant nous en guise de couverture et son mitrailleur en guise de cible. Je connaissais ce type. Au même moment ou je m'en fis la remarque je le vis rouler par dessus son poste de tir et tomber de la voiture mort sur le coup d'une rafale. La mission avait foiré complètement. Il fallait matter une rébéllion, enfin un soulèvement important. Pourquoi n'avez ils pas dit que c'était une vrai armée qui se tiendrait face à eux.

Je me relavais à peine de l'explosion, mon ath indiquait que je venais de prendre un tir et mon bouclier était à 50%. Journée de merde. Et puis d'un coup l'adrénaline, je me relevais tandis que des mottes de terres se soulevaient derrière moi pour essayer de m'achever. Il fallait que je gagne la prochaine couverture.
*Mardatt ! Mardaaaatt ! * On hurlait mon nom, c'était mon chef de section, je ne su jamais ce qu'il voulait car il trébucha devant moi pour ne jamais se relever.

Si l'on m'avait dit un jour que je remercierai un spartan... je ne l'aurais pas cru. Tant de rebelles étaient déjà tombé que je ne comprenais pas d'où sortaient leurs hommes, leurs armes lourdes tout ça ! Trois VCI allumaient tout le monde. de la fumigène se déploya rapidement autour de nous, avec nos casque nous pouvions avoir un aperçus de ce qu'il y avait a travers, un nombre incalculable de soldats se rapprochaient.... Je regardais les survivants, nous n'étions plus que douze, douze odst. Que douze survivant parmi l'une des meilleurs forces armées de l'UNSC. Ils sortirent de la fumée pour se retrouver à quelques mètres de nous. Encerclés, faits comme des rats.
je croyais que .....*brouillage*.............................................................................................................................


Entrée 1......suite......5....4...3...2....1.....

Cela faisait quinze heures que nous pataugions dans des cellules dégueulasses, désarmé, visage découvert et pour seul équipement nos treillis. Ce matin ils avaient pris Dokers, un coup de feu retenti, c'était le troisième à se faire exécuter. Ils cherchaient à savoir ou nous nous étions établis près de leur camp fortifié. Nous mourrons tous, personne ne parlerait. Pour l'honneur, pour l'UNSC. Ces fils de salopard crèveront et nous ne dirons rien. Nos vies sont destinées à servir l'UNSC comme un gamin rend son père heureux. Nous défendrions jusqu'au bout notre société, notre culture et notre mode de vie face à ces insurgés.

deux heures plus tard, un autre fut exécuté. sauf que, un bruit sourd d'explosion se fît entendre. Des cris, une alarmes, un bruit de vaisseau, des hornets je crois, le bruits étaient distinct, la mitrailleuse aussi. La poussière tombait du plafond avec le tumulte du combat. Je regardais les survivants, ils étaient enfin arrivé. David été la, le connaissant, il n'avait pas peur de mourir, mais semblait soulagé. Nous savions tous que se faire éxécuté comme nos collègues, nos frères d'armes, étaient la pire des choses.. ne pas mourir au combat....

Une déflagration surgit dans le couloir. Un garde vînt s'écraser sur la porte blindée de notre cellule qui s'ouvrit. Dans le cadre de la porte se tenait un spartan. Avec un merci et une reconnaissance militaire nous sortions, moi le premier je ramassais l'arme du garde défunt. Au dehors nous menions bataille sans prendre le temps de récupérer nos biens, trop risquer de perdre du temps à enfiler les armures et autres. sous le couvert de marines et du spartan nous traversions la cour du camp. Quand Kingshood prit un tir normalement mortelle en pleine poitrine. C'est sans réfléchir que je fis volteface afin de le soulever jusqu'à l'hornet. *brouillage*....................................................... ................ .......


Fin de la transmission...




ps: chronique de la vie d'Haney.
Passage de la blessure de David Kingshood.
avatar
Haney Mardatt
ODST, Lieutenant

Age : 25 ans

Feuille de personnage
Niveau du personnage:
75/75  (75/75)
Expérience:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum