Vill 'Vakamee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vill 'Vakamee

Message par Vill 'Vakam le Mar 18 Sep - 5:18

Physique:
Vill' Vakam Est un sangheili grand et fort.
Quand il est né, après 10 ans d'enfance, il a été enlevé par les forces Covenants.
Il aurait été remarqué par la cause d'une bagarre à la sortie de l'école.
Il a d'abord subit un entraînement intensif dans des bases spéciale covenant, pour améliorer ses compétences physique,
et donc atteindre la perfection demandé.
Il va donc Atteindre lors de sa majorité une force physique étonnement développé.
Il fait donc 2 m 75, pour 130 Kilo Gramme.
Il est équipée, pendant son alliance covenant, d'une armure Spec Ops Grise métallisée. Il a avec lui une épée à énergie, et un fusil à aiguille.
Lorsqu'il rentre chez les hérétiques, il obtiens une armure d'or, volé à l'alliance covenant, avec quelques amélioration hérétiques.

Psychologie:

Vu son enlèvement à seulement 10 ans et un entraînement intensif, physiquement comme psychologique,
Il n'a pas froid aux yeux, et peut très facilement accomplir une mission qui demande
une force morale très importante.
Lors de l'abandon simultané de ses parents, Vill' à été contraint par lui même de tourner la page et de faire un trait sur sa famille.
Cette expérience a durée environ deux ou trois mois.
Et c'est ce qui lui a permis de se conditionner assez facilement à de lourdes tâche, comme de trahir ou
d'abandonner des personne qu'il aime.
Même si c'est contre sa volonté, son conditionnement de ce genre de chose dès son plus jeune âge lui a appris à ne pas en discuter.
Il ne doit qu'obéir.
Mais ilchangea vite d'avis lors de son entré chez les hérétiques.
Ainsi que le meurtre de sa femme et de ses enfants. La haine qui est née lors de cette nouvelle lui
a permis de n'avoir aucune pitié envers les loyaliste.

Histoire:

Vill 'Vakam est née dans une famille pauvre des banlieues de Sangheilios.
La misère dans laquelle il est né lui a permis de se débrouiller très jeune par ses propres moyens.
Ainsi que le combat, qu'un ami proche lui a appris, un certain Horry' Vadamee.
C'était un ancien membre de l'alliance.
Cette alliance covenant était un mystère pour le jeune Vill' Vakam. Il ne voyait que des véhicules de guerre passer des fois, vers des banlieues
voisines.

Mais toutes ces histoires de l'alliance seront bien révélés tôt au jeune Vill'
Car dans sa dixième année, il est enlevé par une bande de grands sangheilis, après une grosse bagarre survenues à l'école.
La séparation soudaine de ses parents, de son frères, et de son ami lui a créé un choc morale.
Mais lors du deuxième jours de captivité ordonnée, un premier entraînement eut lieux.
Et au bout de deux mois, il compris qu'il devrait faire un trait définitif sur son passé, et se lancé malgré lui dans l'avenir.

Et grâce à cette remonté psychologique, il pu devenir un soldat sur entraînée, et prêt à tout pour défendre l'idéologie religieuse de l'alliance qu'on lui avait appris.
Et les années continuaient avec ce train quotidiens imposé par la force.
Mais durant cette dizaine d'année d'entraînement, Vill' s'entraînait principalement à la précision qu'il devait acquire au maniement du double fusil plasma.
Il fut notamment repéré par sa précision et sa discrétion.
Il fut donc confié deux fois par semaine à un membre de l'alliance qui lui appris le fonctionnement et le maniement d'armes d'assaut de ce genre.
Et leçon après leçon, pendant plus de dix ans, il se lia d'amitié avec son "professeur", Sesa' Refumee .

au bout de sa 5 eme année d'entraînement, il fut tombé sous le charme d'une jeune recrue qui avait deux ans de plus que lui, elle s'appelait Matïa 'Soluee, une femme remarquable, et elle aussi tomba amoureuse de Vill' .
Au bout d'un an de fréquentation, ils se mirent enfin ensemble. Mais en cachette, car il est strictement interdit d'avoir une relation amoureuse entre deux membres de l'alliance.
Alors ils se rencontrèrent dans les appartements de Vill' .
Seul le garde connaissait cette relation cachée, il avait fait le serment qu'il ne dirais rien.
Puis, au bout de deux ans de relations, Matïa eut un enfant, un jeune sangheili.
Et puis un an plus tard, des jumelles. L'accouchement, comme d'habitude, se faisait seul, dans ses appartements,
car en tant que élève officier, elle détenait sa propre "tente" .
Les deux sangheilis donnèrent la vie à trois enfants.
Un jour, Matïa eut un accident. Elle rentra dans sa tente sans remarquer qu'elle avait une plaie
au ventre. Le sang coulait énormément, puis elle s'évanouit. Vill était rentré dans la tente 5 min après le malaise de Matïa. Il soigna l'hémorragie, et deux heures plus tard, après avoir frôlé la
mort, elle se réveilla, encore très faible.
Les enfants devaient restés cachés. Par conséquent, ils étaient cachés dans une grand meuble que disposait Vill', ils était dans des couvertures. Vill' avait prévu exprès un tiroir cachés pour des objets qu'il voulait gardés caché. Et ce fut parfait pour les deux enfants, plusieurs entrés d'aire de part et d'autre du tiroir était relié à l'aire de grande bonté, pour qu'ils ne manquent pas d'oxygène.

Et ce fut Trois ans après que la première mission fut donné à Vill' .
Il devait abordé un croiseur CCS hérétique, le "Die of Prophet" .

La mission ne devait durer que 30 minutes maximum. Tuer tout le monde, faire prisonnier le commandant pour avoir divers renseignements.
et faire exploser le croiseur. La routine des missions quoi.

______________________________________________________________________________________________________________________

J'arrive vers ce phantôme, et je monte à bord. J'était équipée d'une armure noir, SpecOps. J'avait mon fusil sniper et mes deux fusils plasma.
Même si j'avait été entraîné psychologiquement à ce genre de missions, qualifié de "Facile", j'avait un point au ventre. Avec tout ce que j'avait accumulé ces derniers temps, les enfants, Matïa, j'avait l'impression d'avoir en plus de ma vie, une nouvelle responsabilité.
Argh !
Le décollage est plutôt brutale.
Je vais voir l'unggoy qui était à la mitrailleuse plasma, je tourne la tête, et je vois Matïa, qui rétrécit au fur et à mesure que l'on s'en va.
Puis je dois retourner à l'intérieur...

Après deux heures de voyage, nous arrivons enfin à destination, Je le vois, le "Die of Prophet".
Le champ de protection n'était pas activer, je trouve ça bizarre, venant des hérétiques.

Ça y est, nous somme à l'intérieur, je débarque en premier du phantôme, et je pointe mes deux fusils plasma partout dans l'hangar.
Mais il n'y avait personne.
C'est anormale.
C'est sûrement un piège, ils nous prendront en embuscade par derrière. Ce serait un massacre.
Je le dit à mes hommes.
On va donc lentement vers les couloirs, en fille.
Une fois que nous sommes dedans, il ne se passe rien. Nous continuons de marcher.
Puis quand nous sommes dans le générateur de bouclier, vers le milieux du vaisseaux, nous voyons devant nous se lever d'un seul coup
des centaines d'hérétiques.
Et derrières, il y en a aussi bien deux cents facile.
Je pointe mes fusils plasma vers ces sales hérétiques.
Puis je tire, j'en tue un puis deux, et après... je... je....

Aaah, ma tête, quel horrible douleur...
Je vois... le commandant.
Je le vois tuer un des mes alliés, sûrement le dernier.
Derrière lui, un lac de sang, ce violet ce fondait, avec le sol, mais l'odeur était insoutenable.
Puis le commandant, munis d'une épée à énergie se dirige vers moi.
Ça y est, je vais quitter ce monde si tôt... Que faire. Je ne peux pas bouger.
Puis quand il est à portée de ma tête, il éteint son épée.
Je ne comprend pas, puis il commence à me parler, à me parler, des prophètes, de leurs soit disant mensonge.
Mai je n'écoutait pas ces paroles, jusqu'à ce qu'il me frappe, et qu'il m'amène vers une autre chaise, où cette fois, il va me passer un film holographique.
Du réel cette fois, alors j'écoute, et au fur et à mesure des paroles du prophètes de la vérité, je commence à paniquer.

Je n'en croyais pas, j'essayait de me persuader que ce n'était que des mensonges. Mais ce genre de films cryptée ne peuvent pas être modifié, c'était bien la vérité, le grand voyage est un mensonge.
Toutes ces paroles qui tournaient dans ma tête, 15 ans de mensonge, un entraînement pour servir un vulgaire mensonge.
Je suis soudainement pris par une colère intense.
Je voulais tuer les prophètes, jusqu'au dernier, arraché de ma famille, de ma vie pour ça!
Oui, c'est ce que je désirais, servir les hérétiques, ceux qui défendent la véritable vérité.
Mais avant, je voulais ramener Matïa et les enfants, je voulais qu'ils soient en sécurité.
Je demande donc au commandant si je peut les ramener ici, vut que maintenant, j'accepte de défendre leurs paroles.
Ils acceptent, ils reprirent les phantôme, et je serait surveiller par deux hommes.

J'arrive dans l'hangar de grande bonté.
Il n'y avait que très peux de monde.
C'est étrange, d'habitude, il y a beaucoup de monde par ici, mais cette fois, personne !
Il doit sûrement y avoir une.... Oh mon dieu, je vois un écran géant, et je vois Matïa, ensanglantée mais encore consciente, j'accourt à son secoure.
Mais il y avait une tel foule que vouloir attaquer l'élite qui battait ma compagne serait du suicide, mais je ne serais pas tendre pour autant.
Je cours dans la foule, n'hésitant pas à bousculer tout ces sales loyalistes, puis quand je suis face à Matïa, l'autre élite empoigne son épée et va la tranché, mais j'empoigne ma grenade à plasma, et je lui la lace dessus, il la reçoit dans la tête, il panique, et je le pousse.
Il tombe tout en bas de la base géante.
Je prend ma femme par la main, et avant que d'autres gardes arrive, je commence à courir, puis je vois les enfants qui étaient pendus par les pieds au dessus du vide, je les voyais impuissant, ils pleuraient, et je ne pouvait pas les sauver, je vois les gardes arriver, puis une grande brute, Tartarus, avec un sourire ironique, presse le bouton de désactivation du champ de force qui gardait mes petits en l'aire.
Puis je cours, je ne voulait pas les voir tomber.
Des larmes coulaient sur le côté de mes yeux et descendait jusqu'à ma bouche... Je pleurait, mais il me restait encore ma femme qui était derrière moi, je tuait les garde face à moi, puis d'un seul coup, je sens la main de Matïa lâcher la mienne.
Un garde l'avait tué, non, pas elle, je ne voulait pas la voir mourir, ce sale garde, je vais le tuer, des mes mains, il va souffrir !
Je commence à courir dans sa direction, j'empoigne mes fusil plasma, et je lui tire dessus, je vois son sang couler, et lui crier, j'était content de le voir souffrir, puis pris par la haine, je continu à les tuer, tous, un vrais massacre, certains à la dague à énergie, d'autre aux fusil plasma, je n'avait peur de rien, plus d'une centaine de covenants mouraient face à moi, mais je ne m'en lassait pas, je voulait tous les avoirs.
Puis je fut blessé par un tir de fusil à aiguille, puis d'autres tires m'atteignent.
Enfin un de mes escorteurs me met dans le phantôme, puis on s'en va.
Je le regarde en pleurant, puis mes yeux se ferment...





Dernière édition par Vill 'Vakam le Ven 1 Mar - 13:25, édité 3 fois

_________________


"Les Prophètes vous mentent, et vous les suivez dans leur folie !"
avatar
Vill 'Vakam
Sangheili Ultra hérétique

Sexe : Masculin Age : 21 ans
Localisation : Cassini, près de mon transporteur d'assaut.
Armes : Double Fusil Plasma - Dague à énergie

Feuille de personnage
Niveau du personnage:
75/75  (75/75)
Expérience:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vill 'Vakamee

Message par Vill 'Vakam le Mer 26 Sep - 11:04

Sujet édité.

_________________


"Les Prophètes vous mentent, et vous les suivez dans leur folie !"
avatar
Vill 'Vakam
Sangheili Ultra hérétique

Sexe : Masculin Age : 21 ans
Localisation : Cassini, près de mon transporteur d'assaut.
Armes : Double Fusil Plasma - Dague à énergie

Feuille de personnage
Niveau du personnage:
75/75  (75/75)
Expérience:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vill 'Vakamee

Message par Zéro le Jeu 27 Sep - 18:46

Sa s'est du RP qui déboîte tout ! Sans déconner si un jour, on se croise ! Je me ferais un plaisir de tous les défoncer avec toi Wink
avatar
Zéro
Rebelle, caporal

Sexe : Masculin
Feuille de personnage
Niveau du personnage:
75/75  (75/75)
Expérience:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vill 'Vakamee

Message par Vill 'Vakam le Lun 28 Jan - 16:51

Vill 'Vakamee a écrit:Physique:
Vill' Vakamee Est un sangheili grand et fort.
Quand il est né, après 10 ans d'enfance, il a été enlevé par les forces Covenants.
Il aurait été remarqué par la cause d'une bagarre à la sortie de l'école.
Il a d'abord subit un entraînement intensif dans des bases spéciale covenant, pour améliorer ses compétences physique,
et donc atteindre la perfection demandé.
Il va donc Atteindre lors de sa majorité une force physique étonnement développé.
Il fait donc 2 m 75, pour 130 Kilo Gramme.
Il est équipée, pendant son alliance covenant, d'une armure Spec Ops Grise métallisée. Il a avec lui une épée à énergie, et un fusil à aiguille.
Son armure était déjà usée après la bataille de Reach.
Mais ceci s'empira avec une explosion de grenade près de lui, lors de la bataille de l'installation 04.
Il a donc été transféré sur Treshold, vers la mine de gaz, pour lui changer son armure.
Après l'arrivé de 343 Guilty spark, Son armure lui fut enfin donnée, avec une couleur dorée magnifique, et une armure complète de Ranger or.
(Appelé aussi BOB par les humains) Tout ça pour les missions d'infiltration et de récupération de personelle du prophète.

Psychologie:

Vu son enlèvement à seulement 10 ans et un entraînement intensif, physiquement comme psychologiquement,
Il n'a pas froid aux yeux, et peut très facilement accomplir une mission qui demande
une force morale très importante.
Lors de l'abandon simultané de ses parents, Vill' à été contraint par lui même de tourner la page et de faire un trait sur sa famille.
Cette expérience a durée environ deux ou trois mois.
Et c'est ce qui lui a permis de se conditionner assez facilement à de lourdes tâche, comme de trahir ou
d'abandonner des personne qu'il aime.
Même si c'est contre sa volonté, son conditionnement de ce genre de chose dès son plus jeune âge lui a appris à ne pas en discuter.
Il ne doit qu'obéir.
Mais il changera vite d'avis après le massacre de sa famille...

Histoire:

Vill 'Vakamee est née dans une famille pauvre des banlieues de Sangheilios.
La misère dans laquelle il est né lui a permis de se débrouiller très jeune par ses propres moyens.
Ainsi que le combat, qu'un ami proche lui a appris, un certain Horry' Vadamee.
Il serait le frère d'un membre de l'alliance covenant.
Cette alliance covenant était un mystère pour le jeune Vill' Vakamee. Il ne voyait que des véhicules de guerre passer des fois, vers des banlieues
voisines.

Mais toutes ces histoires de l'alliance seront bien révélés tôt au jeune Vill'
Car dans sa dixième année, il est enlevé par une bande de grands sangheilis, après une grosse bagarre survenues à l'école.
La séparation soudaine de ses parents, de son frères, et de son ami lui a créé un choc morale.
Mais lors du deuxième jours de captivité ordonnée, un premier entraînement eut lieux.
Et au bout de deux mois, il compris qu'il devrait faire un trait définitif sur son passé, et se lancé malgré lui dans l'avenir.

Et grâce à cette remonté psychologique, il pu devenir un soldat sur entraînée, et prêt à tout pour défendre l'idéologie religieuse de l'alliance qu'on lui avait appris.
Et les années continuaient avec ce train quotidiens imposé par la force.
Mais durant cette dizaine d'année d'entraînement, Vill' s'entraînait principalement à la précision qu'il devait acquire au maniement du double fusil plasma.
Il fut notamment repéré par sa précision et sa discrétion.
Il fut donc confié deux fois par semaine à un membre de l'alliance qui lui appris le fonctionnement et le maniement d'armes d'assaut de ce genre.
Et leçon après leçon, pendant plus de dix ans, il se lia d'amitié avec son "professeur", Sesa' Refumee .

au bout de sa 5 eme année d'entraînement, il fut tombé sous le charme d'une jeune recrue qui avait deux ans de plus que lui, elle s'appelait Matïa 'Soluee, une femme remarquable, et elle aussi tomba amoureuse de Vill' .
Au bout d'un an de fréquentation, ils se mirent enfin ensemble. Mais en cachette, car il est strictement interdit d'avoir une relation amoureuse entre deux membres de l'alliance.
Alors ils se rencontrèrent dans les appartements de Vill' .
Seul le garde connaissait cette relation cachée, il avait fait le serment qu'il ne dirais rien.
Puis, au bout de deux ans de relations, Matïa eut un enfant, un jeune sangheili.
Et puis un an plus tard, des jumelles. L'accouchement, comme d'habitude, se faisait seul, dans ses appartements,
car en tent que élève officier, elle détenait sa propre "tente" .
Le premier se passa sans problèmes, mais le second, pour les jumelles, fut très compliqué.
Les enfants purent sortir sans problèmes du ventre de Matïa, mais malheureusement, un des bébés eut du mal à sortir, alors cela déchira une partie du ventre de matïa, ce qui faisait partir énormément de sang. Elle fit une hémorragie, et frôla le commas. Mais grâce à l'aide de Vill'
Elle put s'en sortir, très affaibli.
Les enfants devait restés cachés. Par conséquent, ils étaient cachés dans une grand meuble que disposait Vill', ils était dans des couvertures. Vill' avait prévu exprès un tiroir cachés pour des objets qu'il voulait gardés caché. Et ce fut parfait pour les deux enfants, plusieurs entrés d'aire de part et d'autre du tiroir était relié à l'aire de grande bonté, pour qu'ils ne manquent pas d'oxygène.

Et ce fut Trois ans après que la première mission fut donné à Vill' .
Il devait abordé un croiseur CCS hérétique, le "Die of Prophet" .

La mission ne devait durer que 30 minutes maximum. Tuer tout le monde, faire prisonnier le commandant pour avoir divers renseignements.
et faire exploser le croiseur. La routine des missions quoi.

______________________________________________________________________________________________________________________

J'arrive vers ce phantôme, et je monte à bord. J'était équipée d'une armure noir, SpecOps. J'avait mon fusil sniper et mes deux fusils plasma.
Même si j'avait été entraîné psychologiquement à ce genre de missions, qualifié de "Facile", j'avait un point au ventre. Avec tout ce que j'avait accumulé ces derniers temps, les enfants, Matïa, j'avait l'impression d'avoir en plus de ma vie, une nouvelle responsabilité.
Argh !
Le décollage est plutôt brutale.
Je vais voir l'unggoy qui était à la mitrailleuse plasma, je tourne la tête, et je vois Matïa, qui rétrécit au fur et à mesure que l'on s'en va.
Puis je dois retourner à l'intérieur...

Après deux heures de voyage, nous arrivons enfin à destination, Je le vois, le "Die of Prophet".
Le champ de protection n'était pas activer, je trouve ça bizarre, venant des hérétiques.

Ça y est, nous somme à l'intérieur, je débarque en premier du phantôme, et je pointe mes deux fusils plasma partout dans l'hangar.
Mais il n'y avait personne.
C'est anormale.
C'est sûrement un piège, ils nous prendront en embuscade par derrière. Ce serait un massacre.
Je le dit à mes hommes.
On va donc lentement vers les couloirs, en fille.
Une fois que nous sommes dedans, il ne se passe rien. Nous continuons de marcher.
Puis quand nous sommes dans le générateur de bouclier, vers le milieux du vaisseaux, nous voyons devant nous se lever d'un seul coup
des centaines d'hérétiques.
Et derrières, il y en a aussi bien deux cents facile.
Je pointe mes fusils plasma vers ces sales hérétiques.
Puis je tire, j'en tue un puis deux, et après... je... je....

Aaah, ma tête, quel horrible douleur...
Je vois... le commandant.
Je le vois tuer un des mes alliés, sûrement le dernier.
Derrière lui, un lac de sang, ce violet ce fondait, avec le sol, mais l'odeur était insoutenable.
Puis le commandant, munis d'une épée à énergie se dirige vers moi.
Ça y est, je vais quitter ce monde si tôt... Que faire. Je ne peux pas bouger.
Puis quand il est à portée de ma tête, il éteint son épée.
Je ne comprend pas, puis il commence à me parler, à me parler, des prophètes, de leurs soit disant mensonge.
Mai je n'écoutait pas ces paroles, jusqu'à ce qu'il me frappe, et qu'il m'amène vers une autre chaise, où cette fois, il va me passer un film holographique.
Du réel cette fois, alors j'écoute, et au fur et à mesure des paroles du prophètes de la vérité, je commence à paniquer.

Je n'en croyais pas, j'essayait de me persuader que ce n'était que des mensonges. Mais ce genre de films cryptée ne peuvent pas être modifié, c'était bien la vérité, le grand voyage est un mensonge.
Toutes ces paroles qui tournaient dans ma tête, 15 ans de mensonge, un entraînement pour servir un vulgaire mensonge.
Je suis soudainement pris par une colère intense.
Je voulais tuer les prophètes, jusqu'au dernier, arraché de ma famille, de ma vie pour ça!
Oui, c'est ce que je désirais, servir les hérétiques, ceux qui défendent la véritable vérité.
Mais avant, je voulais ramener Matïa et les enfants, je voulais qu'ils soient en sécurité.
Je demande donc au commandant si je peut les ramener ici, vut que maintenant, j'accepte de défendre leurs paroles.
Ils acceptent, ils reprirent les phantôme, et je serait surveiller par deux hommes.

J'arrive dans l'hangar de grande bonté.
Il n'y avait que très peux de monde.
C'est étrange, d'habitude, il y a beaucoup de monde par ici, mais cette fois, personne !
Il doit sûrement y avoir une.... Oh mon dieu, je vois un écran géant, et je vois Matïa, ensanglantée mais encore consciente, j'accourt à son secoure.
Mais il y avait une tel foule que vouloir attaquer l'élite qui battait ma compagne serait du suicide, mais je ne serais pas tendre pour autant.
Je cours dans la foule, n'hésitant pas à bousculer tout ces sales loyalistes, puis quand je suis face à Matïa, l'autre élite empoigne son épée et va la tranché, mais j'empoigne ma grenade à plasma, et je lui la lace dessus, il la reçoit dans la tête, il panique, et je le pousse.
Il tombe tout en bas de la base géante.
Je prend ma femme par la main, et avant que d'autres gardes arrive, je commence à courir, puis je vois les enfants qui étaient pendus par les pieds au dessus du vide, je les voyais impuissant, ils pleuraient, et je ne pouvait pas les sauver, je vois les gardes arriver, puis une grande brute, Tartarus, avec un sourire ironique, presse le bouton de désactivation du champ de force qui gardait mes petits en l'aire.
Puis je cours, je ne voulait pas les voir tomber.
Des larmes coulaient sur le côté de mes yeux et descendait jusqu'à ma bouche... Je pleurait, mais il me restait encore ma femme qui était derrière moi, je tuait les garde face à moi, puis d'un seul coup, je sens la main de Matïa lâcher la mienne.
Un garde l'avait tué, non, pas elle, je ne voulait pas la voir mourir, ce sale garde, je vais le tuer, des mes mains, il va souffrir !
Je commence à courir dans sa direction, j'empoigne mes fusil plasma, et je lui tire dessus, je vois son sang couler, et lui crier, j'était content de le voir souffrir, puis pris par la haine, je continu à les tuer, tous, un vrais massacre, certains à la dague à énergie, d'autre aux fusil plasma, je n'avait peur de rien, plus d'une centaine de covenants mouraient face à moi, mais je ne m'en lassait pas, je voulait tous les avoirs.
Puis je fut blessé par un tir de fusil à aiguille, puis d'autres tires m'atteignent.
Enfin un de mes escorteurs me met dans le phantôme, puis on s'en va.
Je le regarde en pleurant, puis mes yeux se ferment...




_________________


"Les Prophètes vous mentent, et vous les suivez dans leur folie !"
avatar
Vill 'Vakam
Sangheili Ultra hérétique

Sexe : Masculin Age : 21 ans
Localisation : Cassini, près de mon transporteur d'assaut.
Armes : Double Fusil Plasma - Dague à énergie

Feuille de personnage
Niveau du personnage:
75/75  (75/75)
Expérience:
200/200  (200/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vill 'Vakamee

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum